Changer ma conduite

Exemple

Changer ma conduite

Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite. 1 Pierre 1.15

Ce passage de l’apôtre Pierre est très révélateur. Dans un premier, temps, il nous décrit la nature de Dieu et dans un deuxième temps notre nature.

Nous lisons dans la Bible huit fois l’expression « car je suis saint ». Il ne fait aucun doute que la nature de Dieu est la sainteté. Nous savons que Dieu ne tolère aucunement le péché dans sa présence. Sa Sainteté est sa nature et non pas seulement un attribut de sa personnalité. Il est intrinsèquement saint.

De la même manière, il nous appelle à la sainteté. Cette nature qui nous était propre fut perdue lors de la chute au jardin. Toute l’œuvre de Dieu fut contaminée par le péché et ainsi détruite par celui-ci.

David va dire qu’il fut conçu dans le péché. (Psaumes 51.7) Notre nature même est complètement contaminée par le péché. Seulement, nous ne devons pas utiliser cette excuse pour justifier notre manque de consécration.

Le modèle que Dieu nous donne est un modèle de sainteté. Que ce soit en la personne du Seigneur Jésus ou de son Esprit Saint. Mais qu’en est-il de nous? L’apôtre nous donne ce commandement: « soyez saints dans toute votre conduite ». (1 Pierre 1.15) Pourquoi notre conduite? Parce que c’est là que nous devons veiller et encore travailler. Notre nature fut justifiée par le Seigneur Jésus, par sa mort sur la croix. Il était impossible autrement que nous soyons rendus saints. Seulement, il nous reste encore à veiller sur notre conduite et cela, personne ne peut le faire à notre place.

Dieu nous a laissé cette responsabilité de veiller sur notre conduite. C’est-à-dire de s’appliquer à adopter des habitudes de conduites saintes qui reflètent notre nature nouvelle. Après la conversion, si notre vie est devenue nouvelle, notre conduite devrait refléter en principe cette nouvelle nature.

Nous ne pouvons plus laisser le péché nous dominer. Nous devons changer notre conduite et adopter un comportement saint tout comme notre Père céleste.

 

La Suite →
Exemple

C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés.
Ésaïe 43.25

N’avons-nous pas un Dieu merveilleux? Alors que nous nous laissons tenter et qu’infailliblement, nous sombrons dans le péché, Dieu, Papa, ne nous abandonne pas.

Nous pouvons nous sentir sales à cause du péché. Nous pourrions également penser que tout est fini et que Dieu ne nous pardonnera jamais ce que nous avons fait. De même, voilà la millième fois que je suis encore tombé dans ce même péché. Je serais porté à croire que plus jamais Dieu ne voudra de moi dans sa présence.

Pourquoi pensons-nous ainsi? Notre expérience avec le genre humain, nous a démontré que si nous ne nous comportions pas comme il le faut, nous serions rejetées par eux. Nous avons appris à bien nous tenir au risque de graves conséquences si nous n’étions pas à la hauteur. Seulement, nous oublions que Dieu n’est pas un homme. Nous ne considérons pas qu’il est rempli d’amour envers nous et qu’il est miséricordieux.

Pourtant, il prend les devants en nous disant que c’est lui qui efface nos transgressions. Alors que je mérite la mort pour mes péchés, Dieu dit qu’il efface mes transgressions. Tout un contraste avec le monde dans lequel nous vivons.

De plus, il en rajoute en disant qu’il oubliera nos péchés. Trop souvent, nous revenons à lui avec en tête le souvenir de notre mauvais comportement et nous oublions qu’il a fait la promesse de ne plus se souvenir de nos péchés.

Il est un Dieu miséricordieux qui nous aime plus que tout. Il fait de nous sa plus grande joie. Il a des transports d’allégresse à notre égard. À cause du sacrifice de Christ, il nous a revêtus d’un vêtement de sainteté. Nous pouvons encore tomber, mais Papa sera toujours là pour nous prendre dans ses bras et nous souffler à l’oreille tout doucement qu’il nous aime plus que tout.

La Suite →
Suivre par courriel:

Catégories

Statistiques du blog

  • 9 418 visites