De pécheur à juste

Exemple

De pécheur à juste

Un jour, Jésus passa près d’un homme appelé Lévi. Il n’avait pas une bonne réputation à cause de sa profession de collecteur d’impôt. Pourtant, cela n’a pas empêché Jésus d’inviter cet homme à le suivre. De l’inviter de passer de pécheur à juste.

Après cela, Jésus sortit, et il vit un publicain, nommé Lévi, assis au lieu des péages. Il lui dit : Suis-moi. (Luc 5.27)

Jésus ne regarde pas à ce que nous sommes lorsqu’il nous appelle, mais il regarde à ce que nous pouvons devenir.
Lévi laissa tout, se leva, et suivit Jésus. (Luc 5.28)

Une promptitude plutôt remarquable pour cet homme. Sur une simple invitation à suivre Jésus, Lévi a tout laissé pour le rejoindre. Si nous comprenions que de suivre Jésus n’implique pas seulement une vie plus agréable, serions-nous aussi enclins à le suivre aussi rapidement?
Le récit ne s’arrête pas là. Lévi organise un grand festin dans sa maison.

Lévi lui donna un grand festin dans sa maison, et beaucoup de publicains et d’autres personnes étaient à table avec eux. (Luc 5.29)

Peut-être parce qu’il était heureux que Jésus l’invite à le suivre. Quoi qu’il en soit, plusieurs personnes étaient présentes au festin et appréciaient sûrement le fait d’y être. Il y avait beaucoup de publicains et d’autres personnes. Pour les pharisiens, ce n’était pas normal. Jésus, selon eux, ne devait pas être là et manger avec ces gens de mauvaise vie. Jésus va leur répondre :

Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs. (Luc 5.31-32)

Jésus est venu appeler à la repentance des pécheurs. Sa vie, sa mort et sa résurrection en témoignent. Il est venu « publier une année de grâce ». (Luc 4.19) Il est aussi « venu chercher et sauver ce qui était perdu. » (Luc 19.10)

Il est encore possible de passer de pécheur à juste. Paul a dit aux gens à Athènes :

Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir. (Actes 17.30)

Ce même message résonne encore aujourd’hui. Pour aller au ciel, il est nécessaire de se repentir. Il ne sera pas possible à quiconque d’entrer s’il ne s’est pas repenti. Le message de la croix est que tu peux venir à Dieu et qu’il t’accueillera parce que Jésus a payé le prix sur la croix afin que tu passes de pécheur à juste. Il t’a justifié, mais encore faut-il que tu reconnaisses cet état de fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivre par courriel:

Catégories

Statistiques du blog

  • 9 370 visites