Ce qui préoccupe le cœur

Exemple

Il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : « dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? »  Matthieu 24.3

Jésus et ses disciples, après être sortis de Jérusalem, ont marché jusqu’au mont des Oliviers. Alors, Jésus s’est assis et ses disciples sont venus en particulier et lui ont posé une question. C’était une chose qui les préoccupait certainement. Pourtant, les prophètes avaient prophétisé qu’un messie viendrait et qu’il délivrerait la nation d’Israël de toutes dominations. Au cours de l’histoire d’Israël plusieurs nations les ont dominés à cause de leur manque de consécration à Dieu. Ainsi, se sont succédé, les Perces, les Grecs et d’autres. À l’époque de Jésus, c’était l’Empire romain qui dominait Israël et qui les asservissait.

Si nous remettons toutes notre vie entre les mains de Jésus et que nous lui faisons confiance en lui obéissant de tout notre cœur, nous n’avons pas à craindre d’être dominés par Satan et ses démons.

En contre partit, si nous ne donnons aucune place à Jésus et que nous menons notre vie comme nous l’entendons et que nous prenons des décisions, sans consulter Jésus, qui vont à l’encontre même de ses standards et de sa volonté, il est tout à fait normal que nous soyons dominés. Dieu demande une consécration totale et loyale envers sa personne et son œuvre. Il ne désire rien de moins que tout notre cœur. Il ne peut accepter de cœur partagé ou de compromis en sa présence.

Les disciples, Pierre, Jacques, Jean et André (Marc 13.3) lui ont demandé une question qui en réalité comprenait trois sous questions. Tout d’abord « quand cela arrivera-t-il? » en parlant de la destruction de Jérusalem. La seconde question fut : « quel sera le signe de ton avènement? » ce qui concernait le premier retour du Seigneur Jésus qui est associé à l’enlèvement de l’Église. Finalement une troisième sous questions qui s’apparentait à quel sera le signe « de la fin du monde? »

Cette question nous interpelle encore aujourd’hui. Nous constatons que les choses vont de plus en plus mal dans le monde. Des guerres, divers soulèvements politiques, tremblement de terre en divers endroit, la montée du terrorisme mondial. Tout cela ajoute une dose d’inquiétude au sein de la population.

Plusieurs questions font surface. Par exemple, est-ce qu’il y aura une troisième guerre mondiale? Est-ce que notre terre va tremblai et que nos maisons seront complètement détruites? Pour quand la fin du monde? Un astéroïde va-t-il frapper la terre et tous nous faire mourir? Toutes ces questions sont en lien avec une seule et même préoccupation. Où est-ce que nous allons et qu’est-ce que nous devenons après la mort? Nous pouvons dire que tout s’arrête et que c’est fini. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Ce n’est pas ce que la bible déclare. Honnêtement, ces personnes, qui proclament de tels propos, tentent seulement de calmer leur frayeur interne en se mentant à elles-mêmes. Elles ne tentent que de faire taire leur conscience. En contre partie, d’autres personnes sont inquiètes face à la mort. Soit parce que leur conscience les accuse ou encore elles ont peur de mourir parce qu’elles ne savent pas où elles vont aller. La seule issue possible c’est le Seigneur Jésus. Celui qu’elles ont rejeté et qui pourtant est le seul qui peut les aider en ces jours-ci.

Encore aujourd’hui, Jésus tend une main pour nous secourir. Nous sommes comme cette personne qui est en train de se noyer et qui refuse de prendre la main qui lui est tendue et qui le sauverait de la mort. Aujourd’hui, des milliers de personnes sont en train de mourir et ils refusent toujours la main de Jésus qui leur assurerait de les délivrer de la mort éternelle.

Accepte la main que le Seigneur te tend maintenant. Accepte l’invitation de Jésus maintenant. Cesse de t’obstiner, car le jour viendra où il sera trop tard et que plus rien ni personne ne pourra faire quoi que ce soit pour toi. Nous vivons un temps de grâce et c’est maintenant le temps d’en profiter. Jésus revient bientôt. C’est maintenant le temps de se repentir.

La Suite →
Exemple

S’il y a une chose pour laquelle nous devons bien nous préparer, c’est bien pour l’enlèvement. S’il y a une chose à laquelle nous sommes le moins bien préparés, c’est certainement l’enlèvement. Ce constat semble une contradiction, mais c’est une réalité chez les chrétiens d’aujourd’hui. Nous sommes environnés de toutes sortes de distractions qui nous font nous détourner de notre Dieu et nous endormir spirituellement. Ce risque est bien réel et grandissant chez les chrétiens du 21e siècle.

Pour cela, il nous faut être alertes et savoir reconnaître les signes de la fin. Jésus disait aux pharisiens et aux sadducéens :

« Le soir, vous dites il fera beau, car le ciel est rouge et le matin il y aura de l’orage aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps. » (Mt 16.2-3)

De la même manière, nous devons reconnaître les signes de la fin. Jésus a dit :

« Quand vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres, ne soyez pas troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ; il y aura des tremblements de terre en divers lieux, il y aura des famines. Ce ne sera que le commencement des douleurs. (Marc 13.7-8)

Nous sommes la génération de la fin. Il est impératif que nous puissions reconnaître les signes de la fin. Jésus est à la porte et l’enlèvement est plus près de nous que le jour où nous nous sommes convertis.

C’est maintenant le temps de revenir à l’Éternel.

« Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché. (2 Ch 7.14)

La Suite →
Suivre par courriel:

Catégories

Statistiques du blog

  • 6 305 visites