Bertrand et Jonathan Bouchard

Exemple

Nous aurons le plaisir de recevoir, la fin de semaine du 18 au 20 août 2017, les évangélistes Bertrand et Jonathan Bouchard. Bertrand oeuvre dans le ministère depuis plus de 40 ans. Aujourd’hui, âgé de 85 ans, il est tout aussi dynamique qu’à ses débuts. Il ne manquera pas de vous surprendre. Son fils Jonathan va dans la rue, témoigne de l’amour de Jésus et prie pour les malades, tout comme le faisait Jésus, et ceux-ci sont complètement guéris de différentes maladies. C’est un rendez-vous à ne pas manquer. Profitez de cette occasion pour inviter parents et amis à venir les entendre et recevoir la guérison physique et spirituelle.

Horaire et endroit

Vendredi 18 août 19 h au CCLSJE

Samedi 19 août 14 h au CCLSJE
Samedi 19 août 19 h au CCLSJE

Dimanche 20 août 9 h 30 au CCLSJE

Centre Chrétien Lac-Saint-Jean-Est (CCLSJE)
1040, av. du Parc
Alma, QC G8B 4Z2

Tel.: 418-668-6473
Cour.: centrechretien@cclsje.com

La Suite →
Exemple

En tant qu’Église, quelle est notre priorité au 21e siècle? Qu’est-ce qui est le plus important pour l’Église aujourd’hui? Comment pouvons-nous prendre notre place dans ce monde?

La réponse à ces questions est encore et toujours la même depuis que l’Église est née après l’effusion du Saint-Esprit. Sa mission n’a pas changé. Ses objectifs de base sont toujours les mêmes. Sa vision est encore et toujours d’actualité.

Notre priorité au 21e siècle, en tant qu’Église, est toujours les perdus. Cherchez et trouver les perdus pour les faire entrer dans le Royaume de Dieu. Ce qui est le plus important est encore et toujours de témoigner de ce que le Seigneur Jésus a fait pour ce monde en perdition. Démontrer tout l’amour dont il a fait preuve en mourant sur la croix pour le péché.

Le mandat de l’Église, comme nous le voyons dans le livre des Actes, est de se structurer pour prendre soin des gens (Actes 6.1-6) et d’aller pour témoigner de ce que Jésus a fait. (Actes 1.8) Ce mandat n’a jamais changé, il est toujours le même. Et notre priorité, au 21e siècle, doit être qu’il reste toujours le même.

La joie dans le ciel ne s’exprime pas quand une Église se fait du bien et se dote de programmes pour se bénir elle-même. Au contraire, la joie dans le ciel s’exprime lorsqu’un seul pécheur se repent. (Luc 15.7) Cela ne devrait-il pas être notre objectif premier? Se réjouir à la vue d’un pécheur qui se repent! Nos programmes ne devraient-ils pas être secondaires ou conçus en fonction du commandement de Jésus d’aller? (Matthieu 28.19)

Nous pourrons prendre notre place dans ce monde lorsque nous sortirons de nos murs et commencerons à dire au monde qu’il y a de l’espoir pour eux, qu’il y a l’espérance d’une vie meilleure après la mort! Qu’attendons-nous pour aller!

La Suite →
Suivre par courriel:

Catégories

Statistiques du blog

  • 7 908 visites