Une vision sur le point de s’accomplir

Exemple

Lorsque la vision vient de Dieu, il y a une transformation qui s’opère de l’intérieur des gens vers l’extérieur. Celui-ci les transforme de l’intérieur et la vision prend place d’elle-même. Tout le contraire se produit lorsque la vision vient des hommes. Ceux-ci doivent tenter, par toutes sortes de moyens, de convaincre les gens. Ils se font un devoir de faire en sorte qu’ils acceptent leur idée.

Dieu dit par la bouche de son prophète :

« Après cela, je déverserai mon Esprit sur tout être humain; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des rêves, et vos jeunes gens des visions. Même sur les serviteurs et sur les servantes, dans ces jours-là, je déverserai mon Esprit. » (Joël 3.1-2)

Plusieurs croient que cette prophétie est sur le point de se produire, parce que nous vivons les derniers moments de notre monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. Pour cela, de nouvelles outres auront besoin de prendre place pour accueillir ce vin nouveau. De plus, de vieilles outres risquent de se briser et de laisser couler ce vin nouveau.

Comme vous le savez, il ne peut y avoir de réveils sans que nos structures d’églises ne soient ébranlées. Bien entendu, cela implique un changement dans la vie des dirigeants. Si cette transformation du cœur vient de Dieu, alors tout est possible. Comment un tel changement peut-il s’effectuer dans l’Église aujourd’hui? Peut-être que les juifs pieux, de l’époque de Jésus, se posaient la même question.

Pour cela, nous désirons manifester la puissance du Saint-Esprit comme dans le livre des Actes des apôtres. Malheureusement, nous devons admettre que ce n’est pas possible, parce que, trop souvent, notre structure ecclésiastique moderne ne le permet pas.

Pour que la vision prenne place et que le vin nouveau coule dans de nouvelles outres, nous devrons reconsidérer notre structure d’église. Éphésiens 4.11 nous donne le modèle à suivre pour concevoir une outre nouvelle. Cette structure est basée sur les 5 dons ministères actifs dans une église. Paul écrivit sous l’inspiration du Saint-Esprit :

« C’est lui qui a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme bergers et enseignants. Il l’a fait pour former les saints aux tâches du service en vue de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous parvenions tous à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à la maturité de l’adulte, à la mesure de la stature parfaite de Christ. » (Éphésiens 4.11-13)

Malheureusement, nous avons fait fausse route depuis des années en négligeant ce principe même de la Parole de Dieu, instauré par le Seigneur Jésus lui-même pour le bien et le développement de son Église.

Je crois sincèrement que l’Église n’atteindra jamais son but ni aucune forme d’unité tant et aussi longtemps que les cinq dons ministères ne seront pleinement actifs en sons sein, et que la vision ne pourra jamais s’accomplir sans cela.

La Suite →
Suivre par courriel:

Catégories

Statistiques du blog

  • 7 908 visites