Une attente active

Exemple

Trop souvent, lorsque nous étudions ou enseignons sur le retour du Seigneur Jésus, nous le faisons en ce qui concerne les signes des temps de la fin. Plusieurs essaient de découvrir quand cela arrivera. Il y en a même qui vont risquer une date alors que la bible nous enseigne explicitement que personne ne connaît ce moment pas même les anges ni le fils. (Mc 13.32)

Ce moment du retour de Jésus attendu par plusieurs ne sera peut-être pas le moment le plus heureux de leur vie. Pourquoi? Simplement, parce qu’une majorité de personnes ne sont pas prêtes pour ce moment. Il y en a qui sont assis confortablement et se croit en sécurité dans leur confort.

Notre attente ne doit pas être passive, mais active. Nous devons nous mettre au travail pour annoncer que Jésus revient bientôt. Ce n’est plus le moment de prendre les choses à la légère en pensant que nous avons encore du temps devant nous. Nous sommes beaucoup plus près du retour du Seigneur Jésus que lorsque nous avons cru.

Avons-nous cette attitude du serviteur qui en voyant que son maître tarder à venir se met à vivre sa vie comme si ce moment ne viendrait jamais. (Mt 24.48) Peut-être somme-nous comme ces vierges qui dans l’attente du marié s’assoupirent parce qu’il tardait (Mt 25.5). La moitié d’entre elles furent surprises et pas prêtes lorsque le marié arriva.

Est-il possible que nous vivions dans cette période dont le Seigneur tarde à venir? Et si c’était le cas…

Le Seigneur nous dit :

Voici, je viens bientôt et j’apporte avec moi ma récompense pour traiter chacun conformément à son œuvre. (Ap 22.12).

Sommes-nous prêts pour son retour?

La Suite →
Exemple

Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Matthieu 24.6

Les signes du retour prochain de Jésus sont maintenant là. Il n’y était pas, il y a seulement 100 ans. Aujourd’hui, nous entendons parler de guerres en divers endroits de la planète. De plus, d’autres nations sont sur le pied de guerre en menaçant d’attaquer leurs voisins.

Ces menaces sont omniprésentes sur notre terre et qui plus est, ne font qu’augmenter l’angoisse au sein des populations. Un article paru sur le site Sputniknews nous révélait ce qui effraie le plus les nations. Cet article rapportait que les Chinois craignent surtout les changements climatiques globaux à 19 % tandis que 16% des personnes interrogées redoutent l’instabilité économique. Toujours selon ce même site, nous découvrons que les Russes, quant à eux, redoutent surtout à 43% l’instabilité économique globale. Pour leur part, ce qui préoccupe le plus les Ukrainiens à 43% c’est le conflit avec les Russes. La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni redoutent les attaques terroristes à 71%, 66% et 70%. Pour ce qui est des États Unis d’Amérique, 68 % craignent les attaques terroristes.

Malgré toutes ces menaces qui planent sur notre tête, Jésus y va d’une recommandation en nous disant de nous garder d’être troublés. Le chrétien qui connaît son Seigneur et qui lui fait confiance sera toujours à l’abri entre ses bras. Ceci ne veut pas dire qu’il ne sera pas tué lors d’une attaque quel qu’on que.

Ce que nous remarquons, aujourd’hui, c’est que nous ne fixons pas nos regards sur la bonne chose. Nous sommes, peut-être, trop attachés aux choses terrestres et à la vie ici-bas que nous en oublions la vie qui nous est promise. Cette vie éternelle qui est de loin supérieure à cette vie passagère. C’est ce que le Seigneur a en réserve pour nous. Encore faut-il entretenir une relation avec notre Dieu pour avoir cette confiance. En l’absence de relation, il y a la crainte de perdre quelque chose. La relation c’est tout ce qui compte et qui devrait être l’objet de nos préoccupations quotidiennes. Notre Dieu est un Dieu relationnel qui se préoccupe de ce que nous vivons et qui attend que nous venions à lui pour lui demander son aide, mais surtout de lui démontrer toute notre reconnaissance de nous avoir créé et de lui démontrer notre amour sincère et réel que nous avons pour lui.

Malgré les menaces de guerre, le vrai chrétien ne doit pas être troublé par cette situation qui prend place dans notre monde aujourd’hui.

Le chrétien qui entretient une relation sincère avec son Seigneur trouvera un solide encouragement dans cette exhortation de Jésus en rapport avec ce que nous vivons aujourd’hui et les menaces qui planent sur notre monde aujourd’hui. Il peut entendre le Seigneur lui-même lui dire :

Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. (Luc 21.28)

Pourquoi s’inquiété puisque notre délivrance est proche?

Nous découvrons également parmi les signes annonciateurs du retour de Jésus qu’il y aura aussi les tremblements de terre et les famines. (Mt 24.7)

Nous répertorions, chaque année entre 500 000 à 1 million de tremblement de terre en 30 450 endroits différents soit . De ceux-ci 100 000 ressentis et 1 000 capables de causer des dégâts selon le site planetoscope.com.

De plus, le nombre de tremblement de terre serait en augmentation depuis 15 ans. Par ailleurs, M.Stephen Gao, géophysicien de l’université des sciences et des technologies du Missouri, rapporte :

Relativement à la période 1970-1990, la Terre a davantage tremblé au cours de ces 15 dernières années. » Nous connaissons donc une augmentation des tremblements de terres.

M. Gao affirme également ne pas en connaître les causes. Pourtant, la Bible nous dit ce qui va se passer dans les derniers temps. Seulement, nous ne voulons pas croire que la fin est proche et que le Seigneur revient bientôt.

De plus, la bible nous mentionne qu’il y aura en divers lieux des famines. (Mt 24.7) Savez-vous qu’aujourd’hui, la famine n’est pas seulement répertoriée dans les pays sous-développés, mais elle est aussi présente partout sur la terre. Selon l’organisme Programme Alimentaire Mondial, il y aurait 795 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, soit 1 personne sur 9. Ce qui est surprenant c’est que la grande majorité de ces personnes vivent aussi dans des pays en développement, où 12,9% de la population est sous-alimentée. Toujours selon cet organisme, l’Asie comprend deux tiers des personnes sous-alimentées dans le monde. L’Afrique subsaharienne, tant qu’à elle est la région avec la plus forte prévalence (pourcentage de la population) de la faim. Une personne sur quatre y est sous-alimentée.

Nous apprenons, selon la WFP que la malnutrition provoque la mort de 3,1 millions d’enfants de moins de 5 ans chaque année, soit près de la moitié. Ceci représente 45% des causes de décès. Il y a un enfant sur six, soit 100 millions d’enfants, souffrent d’insuffisance pondérale dans les pays en développement et qu’un enfant sur quatre souffre de retards de croissance. Dans les pays en développement, ce chiffre peut atteindre un enfant sur trois. Malheureusement, dans ce monde moderne et soit disant en évolution, 66 millions d’enfants en âge d’aller à l’école y vont le ventre vide, dont 23 millions rien qu’en Afrique.

La famine annoncée par Jésus est présente au milieu de nous maintenant.

En effet, on verra se dresser race contre race, Etat contre Etat ; il y aura-tantôt ici, tantôt là-des épidémies, des famines et des tremblements de terre. (Mt 24.7)

Nous ne pouvons plus ignorer cela et dire que tout va bien et qu’il n’y a pas de problème. Le Seigneur Jésus est à la porte et nous devons en être conscient.

Oui, dit Jésus, je viendrai promptement. J’apporte avec moi mes récompenses. Chacun recevra ce qu’il aura mérité par son travail. (Ap 22.12)

Le message qui a précédé la venue de Jésus était:

Repentez-vous car le royaume des cieux est proche (Mt 2.2).

Aujourd’hui, il est temps que les voix des prophètes se fassent entendre plus fortement pour annoncer la repentance car Jésus revient bientôt. C’est notre réalité. C’est l’époque où nous vivons. Il n’y a plus un instant à perdre. Il nous faut annoncer que Jésus revient bientôt.

Les signes sont là, guerre, soulèvement politique, tremblement de terre et famine ne sont que le commencement des douleurs. Des temps très difficile pointe à l’horizon et nous devons nous y préparer.

Le retour de Jésus est éminent et les chrétiens se doivent d’être prêt pour ce moment. Jésus revient chercher son église. C’est le temps de se réveiller et d’annoncer aux gens de se préparer au retour de Jésus.

La Suite →
Exemple

Nous vivons des temps d’incertitude, en ce moment, dans le monde. Plusieurs personnes sont inquiétées au sujet de tout ce qui se passe. En divers lieux, il y a des guerres et des soulèvements politiques. Le terrorisme prend de l’ampleur. En divers lieux, il y a des tremblements de terre suivis d’alerte au tsunami et que dire de la famine qui est présente dans tous les pays et même dans nos pays industrialisés. Partout dans le monde, nous nous apercevons que la violence augmente et ce n’est pas fini. Tout cela n’est que le commencement de temps encore plus difficile qui se pointe à l’horizon.

Pourtant, nous ne devrions pas nous surprendre de voir ce qui se passe. Ce sont des signes qui précéderont le retour du Seigneur Jésus. La bible nous dit au sujet de notre monde en mal :

« Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. » (Matthieu 24.6-8)

C’est exactement ce que nous vivons en ce moment.

Pourquoi tout faire pour ignorer cela? Simplement, parce que l’anxiété gagne notre cœur à un tel degré que nous ne pouvons plus la contrôler. Chaque jour, nous sommes aux prises avec des craintes et nous sommes incapables de nous en débarrasser. Les médias nous bombardent de choses négatives continuellement sur leur chaîne 24/24.

Ignorer ce que dit la Bible nous plonge dans une profonde ignorance des développements des choses de ce monde en ce moment. Nous découvrons que ce qui se passe n’est autre que ce que la Bible nous dit depuis environ 2000 ans. Plusieurs personnes ont peur de lire le livre de l’Apocalypse. Pourtant, c’est le seul livre qui nous est dit que c’est une joie de le lire et de l’entendre (Ap 1.3) parce qu’il est révélateur de ce qui doit arriver dans notre monde. Nous vivons dans une constante angoisse parce que nous ne voulons pas croire que Dieu existe et que la Bible est sa parole infaillible.

Une chose encore plus dramatique que jamais personne ne parle pas et c’est le retour du Seigneur Jésus. Alors qu’il quittait ses apôtres après sa résurrection (Ac 1.9) en s’élevant au ciel, deux hommes vêtus de blanc sont venus annoncer qu’il reviendrait de la même manière que ceux-là l’avaient vu partir. (Ac 1.10-11)

Jésus est sur le point de revenir. Les signes nous le démontrent. Nous ne pouvons pas ignorer ce que la Bible nous enseigne. Au travers les siècles, elle s’est toujours montré une source fiable. Pourtant nous refusons d’y croire. Nous refusons de croire que Dieu existe. Nous préférons écouter toutes sortes de théories aussi loufoques les unes que les autres sans aucun fondement.

La Suite →
Suivre par courriel:

Catégories

Statistiques du blog

  • 4 457 visites